DODIN
Bd du Général de Gaulle
Quai de la Grande Place
64200 BIARRITZ
05 59 22 10 43

Horaires :
Du Lundi au Dimanche
de 9h à 19h non-stop
ouvert jusqu'à 23h30 non-stop l'été

Commande de Ballotins

 

UNE HISTOIRE DE FAMILLE :

L’histoire de la Maison Dodin est une saga familiale qui prend place au sein de l’histoire de la ville qui l’a vu naître: Biarritz.

À la fin du 19ème siècle, Monsieur Dodin a fondé sa pâtisserie qui est vite devenu renommé dans la rue Gambetta à Biarritz. C’est à Monsieur Dodin que l’on doit, entre autres merveilles, le très fameux Béret Basque.

En 1923, Monsieur Dodin décide de prendre sa retraite bien méritée et choisit de vendre son affaire à un jeune homme très avenant qui le poursuivait assidûment durant son trajet en tramway qui reliait Bayonne à Biarritz (de nos jours, la route du BAB). C’est ainsi que Samuel Garrigue, rachète la pâtisserie de M. Dodin sous trois conditions :

§  La pâtisserie devra garder son nom,

§  Monsieur Dodin aura libre accès au laboratoire afin de continuer ses recherches,

§  Deux de ses nièces, qui faisaient à l’époque leur apprentissage, travailleront au sein du salon de thé (elles feront d’ailleurs toute leur carrière professionnelle chez Dodin).

Après la reprise, la Maison Dodin se développe avec beaucoup de succès en s’installant sur la Place Clémenceau, puis à Bayonne, rue Victor Hugo, puis à Saint Jean de Luz, rue Gambetta.

En 1972, Samuel, fidele et dédié a son travail, meurt tragiquement dans le laboratoire. Ses dernières paroles seront pour les chocolatines en train de cuire « qu’il ne faut pas laisser brûler, nom de Dieu ! ». Jean, le fils de Samuel, un grand admirateur de Monsieur Dodin,  qui a grandit dans le laboratoire autour des recettes et du savoir-faire artisanal, reprend l’entreprise familiale et l’agrandit avec l’acquisition de Miremont en 1975. 

À la fin des années 90, malgré sa volonté tenace, Jean démonte peu à peu l’entreprise qu’il ne peut plus gérer comme auparavant en bon ancien rugbyman, à vouloir accomplir seul toute la besogne. Les salons sont vendus petit à petit, dont Miremont, en dernier lieu, cédé à des financiers.        

La Grande Plage de Biarritz, reste le dernier bastion de la Maison Dodin,  transmis par Jean à ses trois fils (Jean-Michel, Franck et Hervé)  qui conserve les fameuses recettes ancestrales Dodin et qui réédite les gâteaux du bon vieux temps. Le petit carnet de recettes de Monsieur Dodin est entre de bonnes mains etnotre pâtissier actuel n’est autre que le fils de l’ancien chef pâtissier de la première Maison Dodin.

 

 

 


Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander

Composez votre
ballotin

composez

Assortiments DODIN

assortiments

PayPal

collissimo

Téléchargez notre brochure !

facebook Instagram